Jean Jaurès à Montévidéo
en 1911 (52 ans)
" La foi : le savoir. Pour le reste, l'avenir matériel : une indifférence souveraine. L'argent? Un haussement d'épaules. L'élégance? Un sourire. Les idées, la pensée, voilà ce qui compte. "
Max Gallo, " le grand Jaurès "
Pour Jean Jaurès, l'argent, les beaux habits ne comptaient pas; pour lui, ce qui comptait, c'étaient le savoir , les idées et la pensée.

 

A la ferme, la Fédial près de Castres où il habitait avec ses parents, Jean Jaurès dit :

" On boira du vin, mon ami, et de la gaieté plein les verres dans notre beau midi ! "


" Dans cette demi-solitude, on se guérit à peu près de toutes les petites préoccupations d'amour-propre, on n'a plus personne avec qui

"Monsieur Jaurès chantant la Carmagnole" Dessin de Charles Léandre à l'occasion de l'inauguration de la verrerie d'Albi en 1896.

lutter, on songe à bien vivre, à bien penser, à bien agir pour son compte, sans vouloir faire mieux que les autres. On vit d'une manière à la fois plus personnelle et plus désintéressée. "

Jean Jaurès avait une conception de la vie simple: bien vivre, bien penser et ne pas chercher à faire mieux que les autres, mais vivre en étant désintéressé.

 

" Ses pantalons sont moins sûrs que ses discours. "
Paul Deschanel, janvier 1903
Paul Deschanel, un homme politique, pensait que, si les discours de Jean Jaurès étaient brillants, ses vêtements laissaient à désirer, c'est-à-dire qu'ils n'étaient pas toujours soignés.

Plaque publicitaire
Les hommes politiques du temps de Jean Jaurès étaient souvent utilisés pour la publicité.

 


Jean Jaurès en famille à Bessoulet vers 1900.
Sur ses épaules, son jeune fils Louis; au centre sa femme Louise; au premier rang, à droite, sa fille Madeleine.

" Il peut arriver à Jaurès de dîner une deuxième fois, oubliant qu'il l'a déjà fait. "

Max Gallo, " Le grand Jaurès "

Jean Jaurès était tellement dans ses pensées qu'il oubliait ce qu'il avait déjà fait .

 

" ... une telle capacité à rêver de l'avenir ou à penser avec intensité, qu'il en oublie l'élémentaire, quelquefois jusqu'au ridicule, sortant de sa poche des chaussettes et s'épongeant le front avec, sans même s'en apercevoir. "
Max Gallo, " Le grand Jaurès "



Sommaire La vie de Jean Jaurès Un brillant orateur Un homme simple
Quelques pensées de Jean Jaurès La misère des ouvriers L'antisémitisme Le défenseur de la paix 
Les CM2 s'expriment Le Livre d'Or Votre opinion sur l'exposition "Jean Jaurès"